me contacter

Me contacter

*Please enter your name


*Say something!

Les fleurs comestibles

Choyer les fleurs pour en faire un bouquet, cela est bien classique. Les apprêter pour les manger et profiter autrement de leurs bienfaits, cela est moins courant. Pourtant, à l’instar de bien d’autres plantes, certaines fleurs peuvent aussi nous apporter santé et tonus. Quelques idées à partager, sans oublier les précautions à prendre.

Fleurs en salade, entrée ou dessert

Oui, certaines fleurs sont comestibles, mais pas toutes. Les cueillir tôt le matin, quand elles sont encore imprégnées de rosée, ou au coucher du soleil. Il y a la capucine, dont tout se mange : fleurs, boutons, bourgeons, graines et feuilles. Macérer les boutons et bourgeons dans du vinaigre revient à remplacer les câpres dans une délicate salade.

Les fleurs ont un agréable goût sucré et épicé. Par ailleurs, les rosiers arbustes rustiques donnent aussi une excellente floraison comestible (fleurs, fruits, boutons). Il est à noter aussi les douces violettes et pensées, dont seules les fleurs seront ajoutées dans une salade, entrée ou un dessert. La bourrache, dont les fleurs ont une saveur proche du concombre, se mélangera aussi avec goût à une salade classique.

Précautions d’usage

Avant de cueillir les fleurs pour la salade, l’entrée ou le dessert, il convient de prendre quelques précautions. Hormis celles qui auront été cueillies au jardin, il faut éviter absolument de manger des fleurs de provenance inconnue. Elles seront toxiques s’il y a eu aspersion avec des pesticides ou si elles proviennent d’un environnement non biologique (bordure de routes, fleuristes, ferme non bio). De plus, il faut aussi bien retenir que certaines fleurs sont impropres à la consommation.

C’est le cas notamment du muguet, de l’arum, du rhododendron, de l’anémone, de l’adonis, et bien d’autres encore. Par ailleurs, avant de déguster ou de proposer une salade enrichie de fleurs, veiller à l’éventuelle allergie au pollen.